Jour après jour, SEMAINE, Semaine2

JOUR +13 : Vendredi

Beaucoup de brouillard en partant ce matin, Nous avons du mal à quitter ce village. Quelques photos sont les bienvenues pour ne pas oublier cette belle soirée.

Le pont de la Lune n’a rien d’astronomique…

Nous admirerons le Menhir de Gieussels.

Nous approchons de la région de fabrication du fromage de Roquefort. Les paysages changent. Les chemins sont devenus faciles, plats et l’aspect de la nature ressemble beaucoup au Limousin avec ses troupeaux de vaches et de brebis et ses bocages. Nous devons atteindre Anglès où est installée une fromagerie. Les près sont couverts d’Orchidées roses pâles presque blanches.

Aujourd’hui, mon sac ne doit pas être très bien préparé, il me semble un peu lourd et je flâne au lieu de marcher. Thierry beaucoup plus en forme, « boosté » par le cassoulet de la veille, marche largement devant. Les oiseaux m’enchantent et je vais décider de faire des enregistrements avec mes pas, les oiseaux et le bruit de l’eau des rivières.

Dans un superbe chemin creux, je vais tomber sur un « troupeau de 5 champignons » tout près de mon pied. Je décide de les ramasser, impossible de simplement les admirer et les photographier! Je les installe dans mon petit sac avec de la mousse et des herbes par dessus. Je décide de les faire cuire ce soir.

Leur présence contre moi, ralentit encore ma marche. Je prends du retard.

Les chemins sont très beaux et de belles phrases « fleurissent » sur des ardoises au pied des arbres…

Heureux d’arriver au gîte, nous commençons par nous rafraichir au bar du village d’Anglès et prenons le temps de nous reposer. Thierry décide de visiter l’église d’Anglès. Je vais à la mairie pour prendre les clefs du gîte. Thierry ne sera pas accepté au gîte car il n’a pas pu partir avec sa crédential, s’y étant pris trop tard. Il sera obligé de faire 6 à 7 km de plus pour rejoindre Le Reclot. La séparation est difficile! Après réflexion, je décide de faire une omelette avec les champignons que j’ai ramassés pour les partager avec Thierry au prochain repas de midi. En faisant mes courses, l’épicière se doute de quelque chose et essaie de me dissuader de manger des champignons en m’expliquant que des personnes ont été malades en mangeant les champignons ramassés… Je suis contente de pouvoir acheter 4 œufs et une gousse d’ail. Je prends également des boites en aluminium pour le transport en sac à dos…

 

 

 

 

 

Le Corbusier in Poland |
Dans la valise de Gwenn |
RandoCarnac2018 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lesmarinsdesteu
| Pour Lena
| Ratacochon